Lieu de rassemblement des membres de la guilde La plume d'Ankaa du MMORPG Wakfu.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation d'un chasseuse de pirate, Shebara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shebara
Nouvelle Plume


Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Présentation d'un chasseuse de pirate, Shebara   Jeu 28 Juin - 13:34

Bien le bonjour à vous marins d'eau douce !

Je me présente Shebara la filoute rousse. C'est pour vous conter une histoire merveilleuse que je suis ici, mon épopée.

Tout commença un soir d'été, lorsque ma mère me donna naissance, dans la cave de l'auberge du Dernier pendu.
Mon père, le patron de la cabane l'avait violée un peut plus tôt. Plutôt que de me noyer elle décida de me garder en secret et s'enfuya le soir même avec pour seul bagage, deux miches de pain. Ne voulant plus jamais recroisé cette infâme personne, elle décida de prendre le large ! Mais le problème était belle et bien épineux ! Heureusement un vieillard du village et habitué de la taverne, lui donna une petite barque et des provisions pour le voyage. Le voyage fut long car trois mois après aucune terre en vue ni bribe d'îlots pour trouver quelque chose à manger ... Moi bébé je pouvais tété ma mère mais elle ... C'est alors qu'une très grosse tempête qui manqua de nous faire chavirer plusieurs fois nous déposa à notre insu sur une petite île pas plus grande qu'un petit champs de blé. Le lopin de terre était vide, excepté un Havre-sac planter en plein milieu ! Essayant de trouver quelque chose à manger, Ma mère y entras. Et c'est là qu'elle les rencontra, Les Lespora. Une tribu de femmes qui s'auto-suffisait à elle-même. C'est bel et bien las-bas que j'ai été élevé, Rêvant du jour ou je pourrais sillonner les mers à bord d'un bateau. Le sort en décida autrement car à l'inverse je suis devenue chasseuse de prime et plus particulièrement dans les pirates.

Ma carrière dans la chasse à la prime fut trop longue à mon goût. Mais j'était doué, j'en attrapais plus que trois hommes réuni !
Mais sa n'a pas suffit quand j'ai rencontré Barbe ambrée ! Ce filou de mer ce sacripant des flots ! Toujours un moyen pour filer en douce lors de nos affrontements ! C'était de loin la plus grosse proie que j'avais ferrée de tout ma vie et je ne contait pas lui laissé de répit en attendant le moment ou je pourrais contempler la rançon ! Mais la vie avait d'autres projets pour moi, Mil Sabors, un des plus grands corsaires me demanda de rejoindre son équipage en tant que filoute de grande envergure. J'acceptais car je savais que j'aurais un train de vie confortable avec lui. Des années passèrent et je ne sais comment, le grand Corsaires s'éprit d'amour pour moi ... sentiments que je n'avais nullement à son égard. Mais le rusé attendit des mois et des mois ... Lors d'un grand repas, il me fit boire de grandes quantités de Rhume lors de jeu divers, moi le voyant arriver de loin je fit halte mais le code de piraterie m'en empêchait !
Alors je bus, je bus et encore et encore ... Et forcément ce qui arrivait arriva, il me pris sa semonce dans son lit toute la soirée.
Le réveil je vous l'avoue fût très douloureux. Surtout quand j'appris par la suite que un hôte s'était infiltré en moi, et oui j'était enceinte ! La grossesse fût douloureuse ! Je vous explique même la bande de sauvage inadapté qui constituait son équipage ! Au bout de quelque mois, il me débarqua à terre, sur une île que moi seule connaissait.

Je leur dit de revenir me chercher dans 6 mois. Au bout de ce temps qui me parut interminablement long et dur à cause de l'accouchement, il vinrent me chercher ! Mais la stupeur pu se lire sur leur visage lorsqu'il vu que j'était seule. Pas de bébé, rien. Je leur appris que le bébé allait bien et que je l'avais confié au Havre-sac de l'île. Ma priorité maintenant avait changé ! il me fallait reprendre la chasse ! Voila pourquoi je demandais au capitaine de m'aider, il accepta pour des raison "douteuse" et le navire fit voile vers sa dernière destination connue.

Le retrouver fit chose aisée mais le traquer fut le plus durs. Une fois qu'un pirate se sent acculé, il ne recule devant rien pour s'échapper ! Mère, enfant, oiseaux, tout est prétexte à vivre ! C'est pour cela que débuta un jeu de cache cache. On savait à l' avance ou il faisait escale mais l'endroit précis restait un mystère ... Barbe ambrée n'était pas à prendre à la légère ... Il arrivait souvent que l'on se fasse attaquer par des mercenaires durant ces mois d'interminable recherches. Il prit beaucoup d'hommes au capitaine mais pas ceux de son escorte rapproché.

L'histoire devint cocasse lorsque nous eûmes vent de sa positon un peut plus au large d'Amakna, en réalité entre la veille île et Sufokia, la nation de la mer. En faite, nous le retrouvâmes au prise avec un Kralamour géant ! Occasion que l'on pensait inespérée ! N'écoutant que notre coeur de pirate, nous fîmes voile vers le combat, lames aiguisées et canon époussetés !

Le combat avait déjà commencé depuis un long moment, la fatigue se lisait sur les mouvements de l'équipage adverse. Cet alors que je demandas au capitaine quelque chose d'oser, je voulais essayer un nouvel alliage dans une de mes bombes, la dernière fois que je l'avais essayer, c'était la moitié tribort du bateau qui avait failli y passer ! C'était oser mais j'avais assez pour faire trois boulets !
Mil Sabors refusa catégoriquement, prétextant que les conséquence seraient trop grande ! Quel couard celui là ! Bien, s'il ne veut pas le faire, je le ferais pour l'équipage adverse ! Étant moi même la navigatrice en chef, je demandais au second de prendre mon relais lorsque j'aborderais le bateau de Barbe Ambrée. Je dirigeais alors le bateau vers le gaillard adverse (partie arrière du bateau).
Je rallia mon équipe leurs donna des ordre et cria de toute mes forces, A L'ABORDAGE !

Les grappins filaient, les Crâ et Fécas couvraient notre arriver sans parler des Pandawa complètement bourrés qui arrosait le pont adverse de lait de bambou. Les pieds à peine poser sur le nouveau navire, je me fit encercler par trois Écaflips ! Je pris mon grappin et visât le premier mat, tirais et enclencha le mécanisme non sans laisser un petit cadeau au trois chatons. Un BOOOM sonore ce fit entendre ce qui alerta Barbe ambrée.
Mon second me rejoignis sur le mat pour me donner un deuxième fusil grappin et me souhaitas bonne chance. La pour le coup, c'est plus que de la chance qu'il me faudra. N'écoutant que l'aventure, je tirais directement sur l'un des membres du kralamour pour me faire propulser dans les airs. Puis j' utilisait le second pour directement arriver arriver vers son visage. Mais c'était sans compter sur la vitesse du kralamour qui d'un coups fit s'abattre une de ses tentacules sur la chaîne de mon grappin, Me propulsant par la même occasion dans les abîmes de la mer.

Une fois dans l'eau, je tirais de toute mes forces avec les grappins pour essayer de cramponner quelque chose. Mais rien n'est jamais venu.Après cela, j'ai perdu pied par rapport à la réalité. C'est là que mon "miracle" est arrivé ! Une voix qui venait de loin commença à me parler, m'ordonnant de finir ce que j'avais commencer ! j'obéissais un peut à l'aveuglette et colla ma bombe spécial à mon grappin, et tira dans la direction qui me semblait être la plus propice ! L'effet fut immédiat, j'avais touché le kralamour ! Ce géant fut propulsé hors de l'eau et dans les airs ! quand il retomba se fut un raz de marée sans précédent qui s'abattit sur les deux bateau.
Mais plus important,c'est que je ne sais comment je m'étais fait propulsé dans les airs grâce à la retombée du poisson. Le temps me parut long en l'air et c'était bien assez pour que j'arme un tir sur un des deux bateaux. Je choisis celui de la barbe, j'avais encore un compte à régler ! Et c'est ce moment que la voix choisis pour m'informer que le kralamour n'était pas seul. Et c'était vrai ! Deux de ses congénères était là pour venger la mort de leurs petit amie !

C'est alors que je vis barbe Ambrée, dans tout ce tumulte que j'avais causée, dans tout ce chaos qui agitait son bateau, le lâche tentait de s'enfuir ! Je pris la décision d'en finir avec lui et j'envoyais mon boomerang vers lui. Un tir perdu ricocha sur mon arme avant qu'elle ai atteint sa cible et s'écrasa sur le sol. Je ne m'avouais pas vaincu et décida d'exploser son petit navire de secours. L'expression sur ça tête fût inégalable ainsi que le bleu que je lui tatouait par la suite avec une droite bien sentie. Il sortie son sabre et je mit ma main sur le fourreau de ma dague. Il me fit une frappe de taille, que j'évitas en faisant le limbo et lui envoya une de mes jambe dans son entre-jambe, plié en deux sur le sol, je passais derrière lui pour lui mettre des brassards histoires qu'il ne s échappe pas si facilement.

Je vit qu'une partie de ma garde avait fait un périmètre pour éviter que quelqu'un port de l'aide à Barbe Ambrée. Un de mes Srams s'approcha alors pour me dire que les dispositifs était prêt depuis un moment, je lui dit d'attendre et de viser les deux nouveaux arrivants. Parce que ah oui j'oubliais presque, les deux kralamours nous avaient "enfin" rejoins ! Quel délicatesse de leur part de venir se joindre à la sauterie.
Je lui donnait d'autres ordres et voyant que le combat finissait,j'aboyait à mon équipage de les faire prisonnier et de remonter sur l'autre navire le plus vite possible. J'armais alors une fée d'artifice dans mon pistolet pour faire signe au Crâ. L'effet fut immédiat, les Kralamours firent la cible des flèches. Je fit signe avec une autre fée au second navigateur . Il pivotait le bateau pour se retrouver dos au vent de façon a pouvoir partir. Le bateau pendant se temps s'était vidée, il ne restait plus que moi mon second et le cadeau en dessous de mes pieds. Je lui dit de partir et que je finirais moi même ! Il acquiesça et disparu.
Prochaine objectif, les canons, je visais les deux kralamours qui se tenait prêt à enfoncer leurs tentacules dans la coque. Je fit feux des deux canons. Je me disait que la bataille était finie quand l'explosion escompté fit s'envoler des nuages bleu. Impossible ! comment était-ce possible ?

Je n'avais plus qu'une seule solution. Je remontais sur le pont, fit feu avec le grappin sur les kralamours et les lia au cabestan. Avec le second fusil je lança l'alerte de replis pour mon navire et je les vit s'exécuté. J'ouvris le mécanisme de mon fusil et accrocha la chaîne au cabestan tirant sur mon propre navire. C'est alors que le mécanisme de force devint fou, il tournait comme une toupie ! L'effet escompté ne se fit pas prié et les deux Kralamours furent projeté en l'air !
C'est alors que je fit appel à lui : "J'ai besoin d'aide, sa te tente de l'action ?" Et la voix naturellement me répondit : "Tout pour ma reine !"
Et tout devint simple, j'avais la forces de millier d'hommes, la vitesse de ce qui se faisait de plus rapides, et l'agilité d'un singe !
Je sautais en direction des deux kralamours, pris mon appuis près de la bouche du premier. Lui envoya une bombe "spéciale" dans le gosier et sauta vers le deuxième. Une de ses tentacules me barrait la route mais une galipette et j'était repartie pour un tour, une bombe et je bondissait en direction du bateau de Barbe Ambrée. je désengageait le cabestan de mon bateau et sautait en direction de celui-ci. Je dit à la voix que c'était bon je pouvais m'en sortir maintenant et je repris le contrôle en empoignant le navire de Mil Sabors avec le grappin.

A peine les pieds sur le bateau que les bombe firent leur office ! Une explosion tonitruante se fit entendre derrière moi !
C'était fini. Barbe Ambrée était menottée sur le pont avec son équipage, et non pas un mais trois kralamours géants ne feront plus de malheurs ! Je descendis les escalier pour rejoindre mon équipe et le pont en me ratant sur une des marche et attérrisant tête la première dans le sceau d'eau !
Second Sram: "On ne la changeras jamais !" *Ricane de toute ses forces*
Une des Crâ : "Allez, Hip Hip Hourra pour La Rouquine !"

Et un tonnerre d'exultation et d'effusion de joie se fit sentir sur le bateau.

La soirée passa sans encombre ponctué de chants et de rhum. Je vivais que trop peut la fête. j'était trop préoccupé par autre chose.
Je me dirigeas alors vers la cabine du capitaine pour y trouver Mil Sabors confortablement assis dans son siège. Je me devait de le confronter à la réalité.
Shebar :" Alors tu vous que j'ai réussi capitaine !"
Mil Sabors : "Oui je n'en doute pas. Mais j'ai des nouvelles pour toi !"
Shebara : "Mais encore"
Mil Sabors : "Je ne sais pas comment te l'annoncer ... j'aimerais que tu quitte le navire !"
Shebara : "Y as t'il une raison ?"
Mil Sabors : "Tu as désobéi à un ordre directe ! Jamais tu ne l'avais fait ! Pourquoi ?"
Shebara : "Pourquoi pas ? Voyez le résultat !"
Mil Sabors :"Le résultat ! C'est que sur cent vingt hommes d'équipage nous n'en comptons plus qu'une cinquantaine, cette chasse à trop coûté en homme ... et de toute façon avec cette capture nous avons enfin amassé assez pour nous permettre de vivre heureux et longtemps ! Et j'aimerais te demander quelque chose, viens avec moi ! finissons nos jours ensemble !"
Shebara : "Je ... Je ne sais pas quoi dire ... Mais une chose est sûr c'est que je ne finirais pas mes jours avec vous !"
Mil Sabors : "Bien ... Alors nous te débarquerons ou tu décide et nous continuerons notre route"

Tout était dit. Je remontait pour finir la fête et donner les ordres à l'équipage pour le voyage de retour. Aucun mots ne sortie de ma bouche sur l'entretien avec le capitaine.

Je fût un fantôme jusqu'au moment ou nous appareillâmes sur l'île du sac, l'île ou mon bébé vivait ! Je fit mes adieux à l'équipage incrédule et m’enfonça dans le sac. Ce qui se passa ensuite n'aurait pus être prévu. Les pirates me suivirent dans le sac. j’essayais et les implorait d’arrêter mais ils était là sur ordre et il pillait, volait, voilait, brutalisait toute les femmes qu'il voyait. Les enfants n'était pas épargnées mais plutôt sauvagement assassinées. Ceci me mit hors de moi et je m'abandonnait complètement à la voix ! La suite ne fut pas glorieuse, un massacre, je ne faisait pas gicler le sang, je tapais dans les poumons, et c'était bien plus efficace.
Une fois que j'en avait fini avec le menu frottin je m'attaquait à mon second. Ou plutôt je lui passait dessus en lui écrasant la cage thoracique avec mes pieds. Il pouvaient bien implorer leur dieux, il ne les aiderais pas. Et c'est à ce moment que l'instigateur se montra enfin, Mil Sabors ! Ce fils de gueuse n'allait pas s'en tirer comme ça. Je pris une des bombes de ma ceinture et lui enfonça dans la gueule comme une pomme dans la bouche d'un vulgaire cochon à la braise. je le pris à la gorge et l'envoya hors du sac. Je regardais derrière moi, reprenant le contrôle de mon corps. La désolation, le chaos ! C'est à ce moment la que l'instinct maternelle revint au galop ! Ma petite, ma prunelle !

Après un quart d'heure de recherche dans les débris je la retrouvait inerte dans les bras de Mina, ma nounou en quelque sorte.
La peine et la tristesse qui m'envahit à ce moment là fut indescriptible et destructrice. Je pleurais, encore et encore en serrant mon bébé contre moi. A ce moment là mon coeur manqua un battement. Je m'évanouie.
Et c'est lui au bout de deux jours qui réussit à me refaire prendre conscience à bord du bateau et des quelque membre d'équipage qui n'avait pas souhaiter faire partie du massacre. Ils m'apprirent que je les avait libérées et qu'ensuite j'avais enterrée ma petite fille ainsi que toute les femmes Lespora.

C'est lors de la remise de capture de barbe ambrée que j'ai compris qu'il fallait que je change, J'ai renoué avec la roublardise et suis redevenue une aventurière lambda pour le bien des pirates et pour le mien, car oui j'ai enfanté entre temps. Mais ce passage là je ne le raconterait plus jamais. Je compte dans les jours prochain jeter ce journal dans les tréfonds de la mer afin que personne ne puisse jamais savoir ce qui c'est vraiment passer ce jour là ... La voix resteras enfouie en moi et je la protégerais de tout ceux qui veulent s'en emparer !

Ah oui, j'oubliais, si jamais vous me croisez, passer votre chemin. Je ne suis plus de bonne compagnie. Et n’essayer pas de croiser le fer avec moi ou la bête qui sommeille pourrais se réveiller.

Cordialement,
Shebara

[Hors Roleplay]
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Après ce petit intermède narratif, je me présente,

Shebara, Roublarde aérienne, aime les chachas et les trucs "cool"
Elle est actuellement dans les niveaux 20 en trappeurisme, mineurisme et paysanisme. (pas de naturisme !)
Je la stuff doucement en tofu royal (Lv 23 ~ pour l'instant)

Pour ce qui est de moi, Je suis une fille d'une 20 aine d'années qui veut devenir Technicienne en maintenance informatique.

Et pis voila, si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Bonne Journée Smile

PS: BG quasi complet, je le finirais plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation d'un chasseuse de pirate, Shebara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enième présentation d'une chasseuse
» [Présentation] Edwynne, une chasseuse ... pas comme les autres ...
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La plume d'Ankaa :: Le Havre-sac :: Les protecteurs de la plume-
Sauter vers: