Lieu de rassemblement des membres de la guilde La plume d'Ankaa du MMORPG Wakfu.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Ancien membre] Livre en or de Nhyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nhyme
Aigle d'Or
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 13/05/2012
Age : 24
Localisation : Montpellier

MessageSujet: [Ancien membre] Livre en or de Nhyme   Mar 15 Mai - 16:07

Hé oui, moi ce n'est ni une "fiche", ni une "présentation", c'est un Livre en or. Parce que je le vaux bien. Tout de même, je vais me présenter.

Citation :
Bonjour la compagnie, moi c'est Nhyme. Je suis un Pandawa Terre de niveau 80 pour le moment.

Armurier lvl 0
Maroquinier lvl 0
Bijoutier lvl 27
Boulanger lvl 50
Cuisinier lvl 4
Tailleur lvl 0
Maitre d'armes de zones lvl 9
MA de CaC lvl 0
MA à distance lvl 0

Forestier lvl 23
Trappeur lvl 24
Pecheur lvl 4
Paysan lvl 63
Mineur lvl 42
Herboriste lvl 25

Citation :
Bonjour les gens, le maître de Nhyme, c'est moi. Rémy, 19 ans et toutes ses dents. Etudiant à Montpellier depuis cette année. Je suis en Hypokhâgne mais je compte me réorienter en faculté de Droit à la rentrée prochaine. Que dire sinon ? Je suis en coupe depuis un an avec un amoureux génial qui s'appelle Raida (Synoh dans le monde de Wakfu) et je vis avec lui depuis quelques semaines. J'aime le cinéma, la musique, l'art en général (même si j'y connais rien, ça m'intéresse !), et la politique. Je déteste l'injustice et je suis plutôt serviable et généreux - enfin je crois. Par contre, je suis un flemmard, un GROS flemmard. Enfin voilà, cette présentation est assez inutile, mais au moins vous me connaissez plus ou moins maintenant !

Citation :
« Imaginez la scène, le chaos d'Ogrest s'abat sur le monde des douze, une pluie torrentielle de larme frappe durement le peu de continent qui subsiste par dessus les mers et océans déchaînés, les arbres se plient et s'arrachent, les tofus se cachent péniblement pour survivre à la noyade et même les mulous n'osent sortir de leurs terriers. Et pourtant, chaque habitant est caché dans son havre-sac, bien au chaud entre un drap et une couverture de laine bouffante. Et dans la multitude d’îlots du monde post-chaotique, s'en trouve un qui n'abrite aucun n'habitant, sinon des Dopeuls, créatures que semblent avoir oublié la plupart des habitants de ce monde. Au milieu de cette île de Dopeuls où s'abat la tristesse d'Ogrest, un petit être au pelage noir et blanc prend froid dans le simple linceul qui le couvre. Les Dopeuls, intrigués mais suspicieux, s'approchent avec crainte, tentant d'ignorer la pluie qui les mouille.

Ce petit être noir et blanc, c'est moi : Nhyme. J'ai autant de nom de famille que de famille : aucune. Mais peu importe... Enfin... C'est ce que j'aimerais pouvoir dire, mais je ne suis pas venu de nulle part, et j'aimerais savoir pourquoi ma supposée famille m'a laissée sur une île inconnue de tous, parmi des créatures certes intelligentes, mais pas autant qu'un Pandawa qui se respecte.

Loin de tous, je n'ai pas appris à parler la langue courante, je me faisais comprendre aux Dopeuls en les imitant, pour une fois qu'eux n'imitaient personne. Ils prirent soin de moi pendant une quinzaine d'années. Je me souviens peu de cette période de ma vie mais en garde des bribes d'images marquantes, comme la mer déchaînée et le ciel gris, et moi, gamin de 10 ans, en train de protéger les Dopeuls qui m'avaient élevés, et qui étaient alors plus petits que moi.

Au bout d'une quinzaine d'année environ, une bouée Koin Koin s'échoua sur le rivage de ma petite île. D'abord intrigué, je l'inspectais de tout côté, moi qui vivait en Vieux Binson depuis des lustres... puis je compris le système de flottaison, et après avoir fait un rapide signe d'Adieu à ma famille d'adoption, je sautai dans la bouée et me laissait entraîner par les vagues... Pour me retrouver à Sufokia.
J'ai eu peur, très peur. Je ne connaissais rien ni personne, je ne savais pas parler ni même utiliser une fourchette. Imaginez la curiosité que je devins à l'Artère Sans Arêtes quand ils me virent arriver...

Je vous passe les détails de mon intégration, j'ai rencontré une personne qui compte beaucoup pour moi, une personne que j'aime maintenant. Le prénom que je m'étais choisi, Nhyme, correspondait au sien à merveilles. Et si je ne croyais pas au destin, je croyais au hasard et à la chance. C'était mon sauveur. Après un apprentissage de la parole et des moeurs de base en société, je rencontrai pour la première fois d'autres Pandawa. Ces gens qui boivent pour être plus forts ; j'aimais la plupart d'entre eux qui n'étaient que d'irresistibles fêtards et ne souhaitaient rien sinon le bonheur de tous. Mais certains, dépendant de leurs tonneaux et rendus méchants par leur gueule de bois, me donnaient envie de m'arracher les poils d'oreille. Ainsi, j'appris moi aussi à invoquer un tonneau et à devenir plus fort grâce au lait de Bambou... même si je détestais le goût de ce breuvage, comme à peu prêt toute la nourriture que l'on me proposait... sinon le poisson !

A présent que je suis adulte, intégré à ce monde brutal et en proie à un chaos interminable, je suis plutôt las. Celui qui m'a recueilli et que j'aime a disparu depuis plusieurs mois... L'inquiétude m'assaille et l'incompréhension me fait retrouver ma solitude d'antan. Et même si je m'émerveille encore pour des choses que tous trouvent banaux, je deviens de plus en plus blasé. J'ai beaucoup de mal à parler aux gens, à m'intégrer aux groupes. Je marche le long des côtes sablonneuses de Sufokia, fabriquant le pain qu'il me faut pour survivre. A la recherche de mes racines, de réponses à un tas de question, de mon âme soeur. »


Dernière édition par Nhyme le Mer 11 Juil - 18:30, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tijkal
Héron d'Argent
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 08/04/2012
Age : 25
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: [Ancien membre] Livre en or de Nhyme   Mar 15 Mai - 19:42

dans le genre flemmard je reprends ma candid =p tu gagnes des points dans le concours !

(faudrait que je mette en place un système de points quand meme ce sera fun x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shebara
Nouvelle Plume


Messages : 5
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: [Ancien membre] Livre en or de Nhyme   Mer 11 Juil - 19:39

Allez Hop ! Au boulot !

« Imaginez la scène, le chaos d'Ogrest s'abat sur le monde des douze, une pluie torrentielle de larme frappe durement le peu de continent qui subsiste par dessus les mers et océans déchaînés, les arbres se plient et s'arrachent, les tofus se cachent péniblement pour survivre à la noyade et même les mulous n'osent sortir de leurs terriers.
Et pourtant, chaque habitant est caché dans son havre-sac, bien au chaud entre un drap et une couverture de laine bouffante.
Et dans la multitude d’îlots du monde post-chaotique, s'en trouve un qui n'habite aucun n'habitant, sinon des Dopeuls, créatures que semblent avoir oublié la plupart des habitants de ce monde.
Trop de Et tue le ET ! Les répétition sa monotonise le récit ! (Dis moi si c'est un partis pris !)
Au milieu de cette île de Dopeuls où s'abat la tristesse d'Ogrest, un petit être au pelage noir et blanc prend froid sans le simple linceul qui le couvre.
N'hésite pas par la suite à introduire ton personnage ! de la déscription que diable ! si t'as pas d'idées demande à balzac il en connait un rayon !
Ogrest par içi, Ogrest par là ... tu peut l'appeler L'ogre de la décadence du monde, tout le monde comprendra et tu n'auras pas à te répéter dans le même paragraphe !

Les Dopeuls, intrigués mais suspicieux, s'approchent avec crainte, tenant d'ignorer la pluie qui les mouille.
La pluie sa mouille ! (tenant d'ignorer la pluie qui tombait sur leurs frêles épaules)

Ce petit être noir et blanc, c'est moi : Nhyme. J'ai autant de nom de famille que de famille : aucune. Mais peu importe... Enfin... C'est ce que j'aimerais pouvoir dire, mais je ne suis pas venu de nulle part, et j'aimerais savoir pourquoi ma supposée famille m'a laissée sur une île inconnue de tous, parmi des créatures certes intelligentes, mais pas autant qu'un Pandawa qui se respecte.
Tu affirme le caractère du personnage ! Bien ! Par contre : "J'ai autant de nom de famille que de famille" sa doit être en language nhymien parce que chez moi sa veut strictement rien dire !

Loin de tous, je n'ai pas appris à parler la langue courante, je me faisais comprendre aux Dopeuls en les immitant, pour une fois qu'eux n'imitaient personne. Ils prirent soin de moi pendant une dizaine d'année. Je me souviens peu de cette période de ma vie mais en garde des bribes d'images marquantes, comme la mer déchaînée et le ciel gris, et moi, gamin de 10 ans, en train de protéger les Dopeuls qui m'avaient élevés, et qui étaient alors plus petits que moi.
Protéger ? de qui quand ou quoi ? des précisions pardis !

Au bout d'une quinzaine d'année environ, une bouée Koin Koin s'échoua sur le rivage de ma petite île. D'abord intrigué, je l'inspectais de tout côté, moi qui vivait en Vieux Binson depuis des lustres, puis je compris le système de flottaison, et après avoir fait signe à ma famille d'adoption, je sautai dans la bouée et me laissait entraîner par les vagues... Pour me retrouver à Sufokia.
" D'abord intrigué, je l'inspectais de tout côté, moi qui vivait en Vieux Binson depuis des lustres, puis je compris le système de flottaison" Trop rapide ! Tu passe de A à Z en oubliant tout l'alphabet !
"je sautai dans la bouée et me laissait entraîner par les vagues... Pour me retrouver à Sufokia." Problème de cadance, sa vient du pour qui casse l'effet des trois points. (C'est ainsi que je me retrouvais sur les rivages d'une île, non d'une nation, celle de Sufokia !(De cette façon tu conserve l'effet de tes petits points et donne un effet excitation à la scène !))

J'ai eu peur, très peur. Je ne connaissais rien ni personne, je ne savais pas parler ni même utiliser une fourchette. Imaginez la curiosité que je devins à l'Artère Sans Arêtes quand ils me virent arriver...
Imagine toi à la place de ton personnage, tu n'est jamais sortit de ton île, tu vois pour la première fois et tu as peur ? non, c'est de l'excitation ! tant de choses à explorer, tant de monde à rencontrer ! Et seulement après tu introduis la peur que c'est en la dramatisant bien plus pour faire venir la compassion sur ton personnage

Je vous passe les détails de mon intégration, j'ai rencontré une personne qui compte beaucoup pour moi, une personne que j'aime maintenant. Le prénom que je m'étais choisi, Nhyme, correspondait au sien à merveilles.
Je vous passe les détails de mon intégration Donne nous les détailles, explique le traumatisme, les gens qui te moque, le chimpanzé que tu doit être pour eux ! Sa humanise le personnage. Et si tu le rend humain, ton acteur principal n'auras que plus de valeur auprès des lecteurs ! Par contre, attention, ne verse pas non plus dans le mélodramatique ! Un Background est fait pour expliquer pas pour dire je suis Kaliméro, ouin, ouin, ouin !
Fait rentré Synoh en action ! Pas besoin de le nommer mais si ton personnage l'adule tellement il en parlerait un peut non ?


Et si je ne croyais pas au destin, je croyais au hasard et à la chance. C'était mon sauveur. Après un apprentissage de la parole et des moeurs de base en société, je rencontrais pour la première fois d'autres Pandawa. Ces gens qui boivent pour être plus fort, j'aimais la plupart d'entre eux qui n'étaient que d'irresistibles fêtards et ne souhaitaient rien sinon le bonheur de tous. Mais certains, dépendant de leurs tonneaux et rendus méchants par leur gueule de bois, me donnaient envie de m'arracher les poils d'oreille. Ainsi, j'appris moi aussi à invoquer un tonneau et à devenir plus fort grâce au lait de Bambou... même si je détestais le goût de ce breuvage, comme à peu prêt toute la nourriture que l'on me proposait... sinon le poisson !
Eh ben voila ! Paragraphe parfait ! Rien à ajouter ni à enlever, tu explique la façon de voir du personnage !

A présent que je suis adulte, intégré à ce monde brutal et en proie à un chaos interminable, je suis plutôt las. Celui qui m'a recueilli et que j'aime a disparu depuis plusieurs mois...
Un seul mot, explication mon cher nhyme !

L'inquiétude m'assailli et l'incompréhension me fait retrouver ma solitude d'antan.
L'arme de tout bon écrivain, dictionnaire de conjugaison et des synonymes X) à avoir en permanence quand tu écris Razz Ah au fait ! D'antan !

Et même si je m'émerveille encore pour des choses que tous trouves banales, je deviens de plus en plus blasé.
Choses truc et muche ... vaux mieux les bannir sa pourris la vie dans un récit ! A part utilisé dans des conditions très strictes et pas pour aider l'écrivain qui en a marre d'écrire et ne trouve plus ces mots Razz Banaux, Bruce Banner est parmi nous ? (Hulk) sinon pour banal, l'explication c'est ici ! (http://fr.wiktionary.org/wiki/banal)

J'ai beaucoup de mal à parler aux gens, à m'intégrer aux groupes.
Vi tu viens d'une île ! Ceci n'est pas un reproche mais bien un compliment !

Je marche le long des côtes sablonneuses de Sufokia, fabriquant le pain qu'il me faut pour survivre. A la recherche de mes racines, de réponses à un tas de question, de mon âme soeur. »
Ah bon ? tu as une Âges soeur toi ?

Alors, voici ce que je retiens de ton récit !
C'est un bon travail que tu dois peaufiner parce que cela pourrais se transformer en quelque chose de génial !
Par contre, les choses à oblitéré de suite !
Relis toi pour virer tout les doublons, (Et,Ogrest...) N'hésite pas a changer la phrase et même en écrire deux à la suite pour voir l’effet au niveau du rythme, du récit, des sentiments que tu fait remontées ...
Fait très attention à réutiliser les même verbes tout le temps ... change un maximum, la langue française à été crée avec plus d'un centaine de verbe hein Razz
Ce que j'ai appris très durement c'est qu'il faut que tu passionne le lecteur, que tu lui propose de la magie, de l'aventure, de l'évasion ! si tu lui propose les aventures de Roger l'agent d'entretien de l'immeuble C ... Y'a pas beaucoup de gens qui vont le lire. Maintenant si tu explique par exemple pourquoi il en est là et que c'est un ancien repris de justice qui n'arrive pas à retrouver du travaille, ça à déjà un peut plus de gueule ! Donc un seul mot d'ordre, du croustillant tudieu !


Voili voilou, en ésperant que cela t'aideras Smile

Shebara !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ancien membre] Livre en or de Nhyme   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ancien membre] Livre en or de Nhyme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Skavens] Réactions sur le nouveau Livre d'Armée
» [Collection Membre] Ma section Big Jim SPY.
» [Collection Membre] COLECPRIVEE.
» Autorisation de voir et de récuperer un dénommé livre , "Les Secrets des Erothain".
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La plume d'Ankaa :: Le Havre-sac :: Les protecteurs de la plume-
Sauter vers: